Valérie Mongrain Professeure au Département de neurosciences de la Faculté de médecine, Valérie Mongrain obtient la Chaire de recherche du Canada en physiologie moléculaire du sommeil (niveau 2). Les répercussions du manque de sommeil chez les gens malades et les personnes en santé restent peu connues. Valérie Mongrain travaillera à désigner des molécules responsables des effets négatifs du manque de sommeil sur les fonctions neuronales afin de mieux comprendre comment le phénomène agit sur la santé mentale et la cognition. Investissement majeur pour la recherche à l’Université de Montréal | UdeMNouvelles

Dix-huit chaires de recherche du Canada seront créées ou renouvelées à l’Université de Montréal.

Source: Investissement majeur pour la recherche à l’Université de Montréal | UdeMNouvelles

Advertisements


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s